Chinois aux pépites de chocolat

Ma machine à pain adorée me permet de découvrir les recettes de brioches, de pain au lait, de viennoiseries en tout genre, et aujourd'hui la recette du chinois. (Toutes ces recettes peuvent se faire sans machine à pain, mais c'est plus facile avec !)
Le chinois c'est une jolie brioche garnie de crème pâtissière et de pépites de chocolat (ou de raisins secs, ou fruits confits... etc, etc !!!)
La recette peu paraître difficile parce qu'elle est longue, mais elle ne l'est pas, promis !
J'ai trouvé la recette du chinois et de la crème pâtissière sur le site "Le journal des femmes".

INGRÉDIENTS (pour un moule à manqué de 26cm)

Chinois
– 100g de lait
– 100g de beurre ramolli
– 2 oeufs battus en omelette
– 400g de farine T55 (ou T45)
–  50g de sucre
– 1/2 cuillère à café de sel
– 1 sachet de levure type Briochin
– 100g de pépites de chocolat

Crème pâtissière
– 1/2l de lait
– 100g de sucre
– 5 jaunes d’oeuf
– 60g de Maïzena
– 1/2 gousse de vanille (ou extrait de vanille liquide pour moi)

Sirop de sucre (pour le glaçage final du chinois)
– 1 cuillère à soupe de sucre
– un peu d’eau

PRÉPARATION:

– Dans la cuve de la machine à pain, mettre le lait, le beurre coupé en morceaux, les oeufs, la farine. Dans un coin, mettre le sucre. Dans un autre coin, mettre le sel. Faire un puits dans la farine et y mettre la levure.
– Mettre en marche la machine à pain sur le programme « pâte » (environ 1h30).

Préparation de la crème pâtissière:

– Pendant que la machine à pain tourne, préparer la crème pâtissière. (Avec cette recette il y en a un peu trop, j’en obtenu un petit bol de rab’).
– Dans une casserole, verser 1/2l de lait. Gratter une gousse de vanille avec un couteau et ajouter les graines et la cosse au lait. (Je n’en avais pas, j’ai donc mis un peu d’extrait de vanille liquide)
– Mettre sur feu doux et porter à ébullition.
– Pendant ce temps, séparer les jaunes des blancs d’oeufs. Mettre les jaunes dans un saladier, ajouter 100g de sucre et battre vigoureusement avec un fouet jusqu’à ce que le mélange blanchisse et que le sucre soit bien dissous.
– Ajouter progressivement 60 grammes de Maïzena au mélange jaune d’oeufs/sucre. Mélanger délicatement de façon à ne pas former de grumeaux.
– Une fois que le mélange est homogène, y verser la moitié du lait tout juste bouillant. Mélanger d’abord délicatement puis de façon plus énergique pour bien détendre la crème.
– Quand la crème est bien souple, la reverser dans la casserole avec la moitié de lait restante.
– Replacer la casserole sur feu doux. Mélanger sans cesse au fouet jusqu’à l’apparition des premiers bouillons, qui doit coïncider avec l’épaississement de la crème. La crème doit rester souple.
– Quand la crème est suffisamment cuite, éteindre le feu et continuer à la fouetter pour qu’elle refroidisse plus rapidement.
– Afin d’éviter qu’une croûte sèche ne se forme à la surface, tamponner la crème avec un morceau de beurre. Ainsi la crème restera souple et brillante.
– Il est possible d’ajouter un petit verre de rhum pour aromatiser la crème.
Si la crème est trop liquide, il faut la remettre sur feu doux, elle n’a pas cuit assez longtemps.
Si après refroidissement la crème est trop épaisse, la passer à la passoire fine pour lui rendre sa fluidité.
– Réserver la crème jusqu’à ce que le programme « pâte » de la machine à pain soit terminé.

Le chinois

– Quand le programme de la machine à pain est fini, sortir la pâte, la dégazer en donnant de petits coups de poing puis l’étaler en un grand rectangle.
– Etaler la crème pâtissière refroidie sur la pâte.
– Parsemer de pépites de chocolat.
– Rouler la pâte pour former un long rouleau de pâte. (Rouler du côté le plus grand pour pouvoir faire plus de morceaux)
– Couper en 8 morceaux égaux.
– Disposer les morceaux dans le moule à manqué préalablement recouvert de papier sulfurisé. Pour cela, poser 1 morceau au centre dans le sens de la hauteur et les 7 autres tout autour comme un fleur. (Les espacer un peu, ils vont gonfler ensuite).
– Laisser lever le chinois pendant 1h en le recouvrant d’un torchon propre. Il doit doubler de volume.
– Dans un petit bol, mélanger un cuillère à soupe de sucre et 3 cuillères de lait. Badigeonner le chinois avec ce mélange.
– Mettre au four à 180°C pendant 25 minutes environ en surveillant régulièrement la cuisson.

– Quand le chinois est cuit, préparer un sirop en faisant fondre une cuillère à soupe de sucre avec un peu d’eau dans une casserole. Laisser refroidir un peu le sirop et en badigeonner le chinois pour le faire briller.

Ouf ! Laisser refroidir et déguster !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected by WP Anti Spam